Let’s go to the good rade !

Si un jour par Dakar vous passez,
Pensez à visiter la petite île de Gorée.

DSC_0317

Vue de l’île

C’est une formalité pour les curieux
Et une belle borne pour nègres non oublieux.

Ces derniers seront attentifs des oreilles et des yeux
Devant le guide qui connait bien les lieux,

DSC_0297

De la droite vers la gauche : Le guide, EuD, Moussa Magassa ( le plus ivoirien des maliens ) Crédit Photo : Andriamialy Ranaivoson

 

Qui sait, sur le bout de ses vingt doigts
Les dates d’enlèvements et les noms des coupables, des fois.

DSC_0348

Notre guide savant en plein cours d’histoire

Devant les prisons pour enfants
Vendus par des noirs à des blancs
– Qui eux savaient à l’avance quoi en faire
Une fois qu’ils les auraient marqué au fer –

IMG_6757

Maison des esclaves : cellule des enfants

Peut-être allez-vous essuyer une l’arme
Ou comme moi, juste vous gratter la barbe,
De marbre car blasé, mais sans honte aucune
Le cœur plus asséché que ces blanches burnes

Déchargées dans les cellules de jeunes filles ;
Celles dont on dit qu’elles étaient « mieux traitées »
Quand, à raison, elles acceptaient, dociles
Les deux jambes suffisamment bien écartées

Pour satisfaire l’homme au fouet.

Goré

Maison des esclaves : cellule des « jeunes filles » Crédit Photo : Alain Amrah Horutanga

À Gorée vous serez libéré d’au moins deux préjugés :
Vous verrez que sur le sable l’on peut graver l’éternité

Goré

Du sable, du sable et du sable… Credit Photo : Alain Amrah Horutanga

Et vous saurez que le sable n’est pas partout pareil,
Que par choix, l’on peut le piétiner ou en faire une merveille.

Tableau de sable

Tableau de sable

Avant de partir, prenez des bracelets ou une autre babiole.
Mais faites gaffe : le premier prix c’est du vol !
Il faut être dur en affaire voir bon négociateur
Surtout quand elles s’y mettent à plusieurs,

Ces vendeuses de Gorée qui vous suivent partout.
Elles feront avec vous le trajet jusqu’au bout, ou
Vous retrouveront au prochain tournant de la ville-île
Et vous brandiront leurs chapelets de pacotilles.

Vendeuses ambulantes à Goré

Vendeuses ambulantes : elles ne vous lâcheront pas !

Vous ferrez le tour des rues, anciennes et fleuries
Car Gorée, à la bonne heure, est une ville à part

Rue de Gorée

Avec plein de couleurs et bouts d’histoires
Pas juste un carrefour pour nègres et negreries.

Le rouge pour les maisons de portugais, le jaune pour les anglais

Si vous êtes pieux, allez donc voir la mosquée.
Elle ressemble étrangement à une église

DSC_0373

Mosquée de Gorée

C’est vrai, vu qu’église elle a longtemps été
Avant de changé de main à maintes reprises

À l’image d’une île portugaise puis française après rudes combats
Et cætera, et cætera.

Gorée vu du port

 

 

Votre blog #ChezEuD est nominé aux #EBA2018 .
Les votes des internautes comptent pour le « Coup de cœur du public ».

Alors votez !
https://eba.ci/blog/chez-eud/

Publicités

Une réflexion sur “Let’s go to the good rade !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s