Gbagbo ka fissa*

Cela la démangeait depuis un bout de temps.
Elle remuait la tête devant la cohue dans les rues d’ABOBO gare, puis murmurait, comme une sourde complainte.

C’est que de la fenêtre de ce gbaka* en partance pour ADJAMÉ, nous étions en bonne place pour suivre la débandade devant les pelleteuses : ABOBO gare subissait une énième tentative de déguerpissement.

Gbagbo ka fissa
Bulldo chargé, la razzia peut commencer

Les vendeurs de yougou-yougou* couraient, baluchons sur la tête avec ce qu’ils avaient pu sauver. Lire la suite

C’est gâté !

Quand l’on vous dit que 80% de la communication humaine est non verbale, c’est presqu’essentiellement à cause des expressions absconses du genre : c’est gâté !

Parce que « c’est gâté ! », des fois cela ne veut absolument rien dire, croyez moi; tandis que d’autres fois, cela peut être plus explicite qu’une présentation de Steeve Jobs. Lire la suite

Ici c’est…

Ici c’est Abobo !
Mais tu peux dire Boston, si tu te vois en choco,
Ou bien pour VI un mousso* de 2plateaux.

Comme ici les kpèkpèros n’ont pas blé de légos
Ils se sôgô djidji avec couteau
Pendant que les grando se cherchent en pro.

Mais ce n’est Bagdad que si les pro-malo se font la guerre
Sinon chez nous y a les las de vrais péhi-sèr
Qui font waaa de jolis n’guèèè. Lire la suite