Le troc

Dans le #gbaka, on est solidaire.
Surtout quand on n’a pas de monnaie et que l’apprenti, pupilles dilatées, biceps bandés, n’arrête pas de crier :

-Apprenti : Mosquée-à la gare ! Ahê* la monnaie 100f  hein ! Lui qui a chauffé pour moi matin-là…hum ! Lire la suite