Histoire sans titre ni queue !

Celle-là, il faut vraiment que je vous la raconte.

Je retourne au boulot après la pause. Il est midi. Il fait chaud !
J’ai gardé la barbe et mis une chemise. J’ai donc plutôt un air sérieux. Nettement plus en tous cas que les Vendredis Teeshirt-Jean-Tennis. Sapé au point où même l’apprenti gbaka me dit « merci monsieur » , quand je lui tends son dû.

Quand j’aborde la ruelle qui mène au bureau, j’aperçois deux jeunes écolières en tenue d’EPS. Elles doivent avoir entre 13 et 14ans. Peut-être moins.

L’une d’elles m’interpelle :

-Elle : Tonton, c’est bien la route qui va au petit marché non ?

-EuD : Lequel des petits marchés, ma chérie ?

-Elle : Celui qui est vers le commissariat du 30ieme là.

-EuD : Mais le 30ieme c’est loin derrière vous hein ; là, vous allez vers le terminus 81…

Elle m’interrompt net !


-Elle : Donc on est perdues comme ça quoi ?

Sauf que dans le même temps, elle esquisse un sourire qui contraste avec la situation. Ne devait elle pas plutôt être un peu affolée à l’idée de s’être égarée ?

Je suis un peu troublé. Mais je me reprends vite.


-EuD : Euh… bon… vous allez où précisément ? Parce que le 30ieme c’est…

Elle m’interrompt encore !
Mais là, pendant que je charbonne pour lui proposer le bon itinéraire, elle éclate rire !

J’en ai sursauté, presqu’effrayé.
La jeune fille s’arrête alors et me fait :


-Elle : Tonton, je connais là-bas oooh ! C’était pour te tester.
Me tester ? Really ?
-EuD : …hein ? me tester ?
-Elle (parlant à sa copine ) : On va tourner au carrefour là là; après on va aller tout droit.
Toi tu dis de demander au tonton là ; si on l’avait écouté, à l’heure-là on était perdues vrai vrai.

Puis elle revient à moi, avec son implacable sourire expressément moqueur.


-Elle : Tonton, merci quand même hein. Tu es gentil.

-Elle : Mais, Tonton oh, il est quelle heure ?
-EuD : …12h53
-Elle : Ça aussi je savais !! fit-elle en exhibant sa montre au poignet. C’était encore un test !

Cette fois, elles c’est en chœur qu’elles se rient de moi; avant de reprendre leur chemin telles d’innocentes gamines.

Je suis resté là, planté au milieu de la ruelle.
Je n’ai toujours pas compris, je cherche encore.

fin ( de la pause ).

Y’a monnaie : Cas pratique

1- Le décor

Quand j’ai dit y’a monnaie tu croyais pas non ? Je vais t’expliquer encore :

  • Le trajet : 9 Kilo – Faya Nouveau Goudron
  • Coût : 200f‬ avec la monnaie

Pahé apprenti a prévenu que « 500 pièce, C’EST PAS MONNAIE ! »

Ce qui est sûr, moi j’ai la monnaie 200f bien même ; mais je vais pas lui donner, pahé… je veux pas lui donner, voilà !
J’ai calé le jeton sur un côté et j’ai dédja un billet de gbêssê.

C’est pas tous les jour on donne, sinon y’a monnaie !

Lire la suite

Un pain dans la gueule !

Abobo Samaké.
Le lieu est réputé pour la qualité de son pain, ainsi que pour son désordre ambiant.

DSC_0003_10
Toi tu fais la Pub cadeau pour les Libanais quoi ?

C’est en effet l’endroit favori des « cascadeurs du jeudi », ces cortèges de mariages bruyants et imprudents, dont les parades provoquent parfois de longs embouteillages.

Lire la suite

La belle contre la bête, le film

Moi, je n’aime pas les films qui finissent bien.

Un happy end est pour moi la preuve d’un manque d’imagination de l’auteur.

Le bon script devrait s’achever avec une balle dans la tête du brave ou au mieux, une entre les deux yeux de sa chérie ;
celle à cause de qui il a tué le fils du chef bandit, qui a ensuite entrepris de se venger, enclenchant ainsi la spirale d’une violence bien gratuite( le film sort bientôt ).

Car ce serait trop facile qu’un homme seul zigouille les enfants des gens un à un, pendant 1h45mn et qu’il s’en sorte indemne ; Et pour les narguer, il risque même de gagner en temps, bras dessus-dessous avec la plus belle petite du film, un soleil couchant dans leur dos.

Tchrrrrrr toi tu es bien hein !

imagffbffe
La vie, c’est pas ‘club des petits’

Lire la suite

YES or NO Question ?

N’étant pas un gros fan de l’anglais au collège, mon exercice favori lors des contrôles était le « YES or NO question« .
Il n’était pas nécessaire d’être un génie pour y prendre quelques points; juste avoir le sens du jeu et une bonne technique.

La mienne, plus instinctive que scientifique était une parfaite combinaison de pou-don-don* et de coup d’œil furtif chez le voisin.

Et ça marchait bien, croyez-moi.

animalgame
Choisi un on va avancer !

Lire la suite