En fait, j’suis côcô.

Tchê bah, Carême des musulmans là a commencé hein ?
T’as pas un ami #djoula dans le coin, on va aller daba baca chaud chez lui ?

Asso, toi même tu as fini de dire que c’est temps de carême ; donc les bons #djoula sciencent en pro à leurs voisins.
Faut djô chez un, tu lui dis « Ani sôgôman«  et tu daba avec lui. C’est tout !

-Au calme konhan quoi ?

-Je te fais un point ! C’est le mois du partage oh. Tout le monde est fair-play.

Massa

Baca sans gnonmi, c’est pas bon baca de carême

En tous cas moi, c’est pas aujourd’hui j’ai commencé à côcô baca de carême.

En fait, quand je suis entré en classe de 6ème, j’ai laissé le kobo au village pour aller bacrô chez un tuteur, à Séguéla : C’est le QG des Kôyaka.

Collège BAD : Petit , tranquille et sans histoires.

Mon tuteur…on va l’appeler Tonton « Castel Beer« ; pahé son affaire de « une bière par jour » là, il s’amusait pas avec.

66df458f5b477b8d8661ee124b3089cf

Les gars de Ivoire là, faut pas fâcher hein. Vous êtes jeunes oh

En face de chez Tonton Castel habitait une sympathique famille musulmane.
Mais yé sais pas dans quel coup, ça gamait pas trop entre eux et mon Tonton.
Donc le premier discours qu’il a déposé dans mon oreille c’était :

-Tonton Castel: les djoula qui sont là-là, faut pas aller chez eux hein !
Ils sont mauvais, c’est des marabouts, des malhonnêtes, des… bref, faut pas aller là-bas. Voilà !

cutcaster-901277696-Cartoon-angry-army-drill-sergeant-shouting-small._full

Les gens ont la dale, toi tu gbayes seulement…

Bon, moi j’étais un garçon bien. J’étais sage, obéissant et tout ça.
Mais chez Tonton Castel, le dabali tout comme sa bière c’était une affaire de one by day;
Souvent même le môgô arrive, il dit une fourchette a disparu, ou bien on a maga une orange sur son oranger préféré, donc nous tous on daba pas pendants (03) trois jours.

C’est dans ça qu’Ali, le fils du fameux voisin « non fréquentable » me propose un soir de l’aider à finir son baca de carême…

-Djoooo ! Est-ce que ça c’est affaire qu’on demande deux fois à un gar qui a la dale ?!

ba246e4b8fc2816c41400cf5d1a3fa4a

Bouillie de mil + galette de mil : la combinaison gagnante.

Très tôt, Ali va devenir mon pote sûr ! Je daba chez lui, je bacrô chez Tonton Castel.
J’ai deux tuteurs moi seul.

D’ailleurs, Ali et moi on a pratiquement le même âge ; Et ses kobo ne sont point dangereux; Tonton Castel raconte les bêtises !

J’étais en 6ème, disais-je, Ali au Cm2.
Mais à côté de son toubabou kalan, Ali était d’abord plombier.
C’était une affaire de père en fils en fait.
Et comme ses grands frères ne faisaient rien avec les petits contrats genre coller tuyaux cassés à 1500f, mon gaza et moi on se faisait les jeunes jetons dans la ville, sur sa bicyclette.

shakethisout

Toi tu es mon frèr’sang, petit !

Castel a vite pris son que j’avais pissé sur son discours. Il m’a mis au régime : 04 jours sans graya…chez lui.
Pahé c’est pendant ces 04 jours-là même que j’ai bien djaffé dans ma vie.
C’était plus une affaire de baca de carême hein ; la Maman d’Ali gardait mon gbôli au chaud : les vrais plats matin, midi et à 18h les vrais gnonmi cuisinés avec amour !

10779223.jpg

Castel pense que lui il m’a puni, or dabali est versé chez les Ali ici

Nooon, j’ai daba chez les Ali là oh !
Pouatate !
Si on veut bien calculer même, c’est là-bas j’ai gbô durant toutes mes années collèges.
J’étais un vrai « de chez les gens » !


Un peu-un peu konhan, on a grandi.
Petit Ali est devenu grand, koh lui il s’en va se marier, moi je vais être son témoin.

Je sais pas sur quoi il comptait.
Pahé moi quand j’allais dans mariage de mes amis, c’était pour gérer la cambuse ou bien pour faire emporté.
Quel way de témoignage, petit ?!

Tchê, moi j’ai signé un ken là-bas ; le Maire aussi a validé. Affaire est daye !

2014-01-09 11981299705..jpg

Merci pour l’honneur que tu m’as fait, vilain !

En fait, tout mon discours, c’est pour te dire que le baca de carême là c’est un puissant facteur d’amitié durable. Façon c’est doux là, c’est kohan ça crée les lien aussi !

Ramadan

Sur ce, Ramadan Kareem les gars et les gos !


Faux Lexique :
Baca : Va demander ça à Kapegik. Il a slamer réponse là propre pour te donner.

Sciencer en pro à quelqu’un : Genre tu es prêt pour lui comme prêt à porter quoi.

Ani Sôgôman : Arêh sila ! So môgô do ? Awa béhi ? A bamousso ka kinnin ?…

Kôyaka : C’est les Djoula de Seguela ! Pahé dans Djoula là aussi là, y a différents modèles.

-One by day : C’est la mort subite. Tu as raté, tu attends demain. Même heure, même menu.

1500f CFA : C’est bar-fixe. Mais je parle pas de votre faux CFA d’aujourd’hui là hein. Dans les années 1990, bar-fixe c’était un vrai jeton  qui pouvait te soutra sur deux semaines konhan !

De chez les gens : C’est ceux qui mangent où midi les trouve là. Ils mangent chez les Jean, chez les Pierre, chez les Koné et chez les Beugré aussi.

 

Votre blog #ChezEuD est nominé aux #EBA2018 .
Les votes des internautes comptent pour le « Coup de cœur du public ».

Alors votez !
https://eba.ci/blog/chez-eud/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s