Un pain dans la gueule !

Abobo Samaké.
Le lieu est réputé pour la qualité de son pain, ainsi que pour son désordre ambiant.

DSC_0003_10

Toi tu fais la Pub cadeau pour les Libanais quoi ?

C’est en effet l’endroit favori des « cascadeurs du jeudi », ces cortèges de mariages bruyants et imprudents, dont les parades provoquent parfois de longs embouteillages.

DSC_0004_4

« Les Jeudis à Abobo, c’est les jours de mariage… » #AmadouEtMariamVoice

Je ne suis donc jamais étonné quand le gbaka y marque une pause.
Sauf que cette fois-ci, ce n’est pas une affaire de mariage Djoula qui va nous retarder, mais plutôt un combat de Boxe !

t-mobile arena de las vegas

Hum ! Gbaka là aussi est gbé ooh !

En effet, voilà 5mn que le gbaka, est arrêté devant une des boulangeries de Samaké.
L’apprenti est descendu.
Il est allé acheter du pain.
Le chauffeur l’attend.
Donc nous aussi.

Mais attendre à Samaké, à 21h30 là, ça chauffe cœur. Et quand le cœur est chaud, la bouche parle trop parfois.

-Client 1 : Ahi ? Mais on attend quoi ?
-Client 2 (encouragé par la plainte du premier) : Chauffeur ?! Qu’est ce qui se passe ?
Il faut démarrer on va partir ! Il se fait tard !!

mcgregor-cropped_zbbrv1htehpl1i78avpac5dre

Djo ! Faites on va quitter à Samaké ici ? ou bien ?

Le chauffeur ne répond pas; il attend.

-Client 3 : Non mais c’est n’importe quoi ça ! Tu penses qu’on va dormir ici ou bien ?
-Client 2 : Ce sont des sauvages ces gens-là ! Aucun respect pour les passagers.
-Client 1 : Je te dis ! Chauffeur ooh, apprenti ooh, tous des sauvages !

Le chauffeur ne répond toujours pas; il attend.

-Client 0 (Assis près du chauffeur) : Les vieux pères, excusez-moi hein…c’est moi qui ai envoyé l’apprenti…pour aller acheter pain quoi…

rehost20169132a136ae4-efc5-4e8e-a7c1-d8bf44bae740

Ouais, c’est moi je l’ai envoyé…

-Client 2 (Assis à l’arrière donc qui ne voit pas le Client 0) : Et pourquoi ça ??? Tu te prends pour qui ? Mais tu es encore plus sauvage qu’eux en fait !

mayweather-vs-mcgregor-04-2ed9fc20-e41a-4a0d-84e9-71f27aeb828b-840x480

Toi tu es QUI pour nous retarder ?

-Client 0 : Mon vié, j’ai dit « pardon », ou bien ? Quel way de Sauvage ?
-Client 2 (je crois vraiment qu’il est nouveau au quartier) : Mais je me fous de ton « pardon » ! Je dis que tu es sauvage et illettré !
Parce que ça, c’est le comportement des gens qui n’ont pas fréquenté !

-Client 0 : Tu dis quoi ??? Moi je n’ai pas fréquenté ?

Boxing: Mayweather vs Berto

Et toi, tu as souffle de prendre gants ahê moi ?

Il descend du gbaka, ouvre la portière arrière, puis, le doigt menaçant réitère sa question :

-Client 0 : Tu dis que qui n’a pas fréquenté ? Répète ça encore et je vais te frapper ici !

-Client 2 (sans doute un peu suicidaire ) : Je dis que tu es bête et illettré !

139_Conor_McGregor_vs_Eddie_Alvarez.0.0

C’est moi yê parlé ça, tu vas faire quoi ?

Il s’enfonce davantage vu que tout le gbaka semble acquis à sa noble cause : les clients 3, 4 , 5 et 8 ( une femme djoula celle-là ! ) crient et lui prêtent de nouveaux jurons.

-Client 0 : Je n’ai pas fréquenté non ? On va arriver à la gare, je vais te montrer que j’ai fréquenté !

-Client 4 : Mais regarder le en plus ! Il pense qu’il a raison ?! Aaah ! Non mais Abidjan est risqué hein !
-Client 2 (le pauvre diable) : Mais je vous dis qu’ils sont des sauvages !

conor-mcgregor-vs-floyd-mayweather-l-irlandais-affirme-qu-il-battra-money-en-4-rounds_104615_wide

Je vais dire encore piiian ! Tu es un petit plaisantin qui saute dans sac !

Le client 2 n’alla pas au bout de cette punchline là que le client 0 s’engouffra dans le gbaka, le saisi, l’en extirpa sans trop de ménagement avant de le ruer de coups, là, sous un concert de lumières issues des enseignes de boulangeries.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un spectacle unique !
Comme une poésie virulente.
Un déluge de coups duquel notre bavard client 2 ne survivra qu’en prenant ses jambes à son cou, sans même demander sa monnaie.

Puis, notre client 0 …que dis-je ? Notre grand champion toutes catégories ! Fort de ses 50 combats sans défaites, s’engouffra à nouveau dans la cabine passager.
Ses biceps étaient encore bandés, Son regard injecté de sang.
Mais c’est d’un ton calme qu’il nous lança :

-Client 0 : Les vié pères excusez-moi hein…

AP MAYWEATHER MCGREGOR BOXING S BOX USA NV

Lui qui est garçon, il n’a qu’à parler encore !

Puis retourna s’asseoir près du chauffeur.

-Moi ( sortant enfin de mon mutisme ) : Asso, si tu ne t’excuses pas là même oh, nous que tu vois là…on peut te faire quoi ?

 

Votre blog #ChezEuD est nominé aux #EBA2018 .
Les votes des internautes comptent pour le « Coup de cœur du public ».

Alors votez !
https://eba.ci/blog/chez-eud/

Publicités

6 réflexions sur “Un pain dans la gueule !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s