Mort compte triple

« …Si un homme tue un innocent, lui dérobe ses vêtements, ainsi que sa lance et son épée, il commet un crime plus grave qu’en s’introduisant dans une étable ou dans une écurie pour y voler un bœuf ou un cheval.

Le tort est plus considérable, le délit plus grave et le crime plus noir.

N’importe quel homme censé sait que c’est mal et inique.

Lire la suite