Ça ne compte pas ! (Part 3)

Égrainer son chapelet d’arguments c’est bien ( voir part2 ) .
Qu’ils soient pertinents aux yeux du candidat-président EuD est une tout autre histoire.
Mais le DC n’a pas dis son dernier mot…

-DC : Promettons-leur la sécurité alors, lance-t-il en s’essuyant le front.
-EuD : Et puis si on te demande comment tu vas chasser les djihadistes, tu vas dire quoi ? Voilà les microbes* aussi qui sont venu mettre pour eux dedans. Il y a aussi plein de gens qui se promènent avec kalach sans treillis ni matricules. Tu peux les désarmer ?
Et là je ne parle pas encore des gens qui sont en boule* parce qu’on a déporté leur champion là.

-DC : Eh bien justement, prônons la réconciliation nationale par le dialogue, la justice et le pardon !
-EuD : Ah mais voilà que tu fini par dire des choses intelligentes ! C’est pas mal ça. Si c’est bien géré, ça peut mettre balle à terre et soulagé ceux que leurs frère-sang ont douf* dans les dernier froufrous . C’est pas faux.

Il réfléchit une minute puis se ravise.

-EuD : Mais, ils avaient confié ça à un gar non ?

-DC : En effet, Monsieur le président. Mais il a jeté l’éponge, puis a été banni de son parti. Ses conclusions sont restées lettres mortes et il est lui-même candidat aux présidentielles, comme vous.
-EuD : Ça ne compte pas alors ! Je ne vais pas gérer restangolo* d’un concurrent.

-DC : Mais il y a parfois de très belles idées chez la concurrence, Monsieur.
Certains à l’époque parlaient de conquérir l’indépendance économique, de transformer nos matières premières, de consommer ivoirien et même de créer une monnaie nationale. Nous pourrions leur « emprunter » le concept.
-EuD : Et tu as vu comment les toubabs* se sont associés pour les gbabougou* là, non ? Ils sont où à l’heure-là, hein ?
Tu veux te suicider ou bien c’est moi tu veux tuer ?

Comme pour détendre l’atmosphère, le DC lance en riant :

-DC :Si nous promettons de libérer les prisonniers politiques ; leurs partisans nous suivront, au moins le temps du scrutin. Après…
-EuD : Tu les libères pour les mettre où ça ? Les mêmes-là vont venir parler encore sur toi !
Non, ça ne compte pas.
Ils n’ont qu’à rester là-bas un peu.

La suite, ce Vendredi 23  Oct 2015, avant JT de 8h…

Lexique :

Microbes : gangs de gamins semant la terreur dans les quartiers d’Abidjan
Kalach : abréviation de kalachnikov
Etre en boule : être en colère
Douf : mourir
Restangolo : les restes de nourritures
Toubabs : l’homme blanc
Gbabougou : bastonner, frapper violemment    

 

Publicités

2 réflexions sur “Ça ne compte pas ! (Part 3)

  1. Pingback: Ça ne compte pas ! (Part 2) | Chez EuD

  2. Pingback: Ça ne compte pas ! (Part 4) | Chez EuD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s