L’Atlantide* ( part 1 )

Il était une fois, une magnifique cité du nom d’Atlantide…

-Conscience de EuD : Oh, mon ami, tu es devenu conteur aussi quoi ?
-EuD : Ceci n’est pas un conte mais un drame bien réel. Je continue donc…

Les hommes et les femmes de l’Atlantide vivaient dans la plus indicible des indisciplines et étaient presque tous d’un même niveau d’irresponsabilité ;
toutes choses qui les rendaient particulièrement exigeants, voir véhéments envers le roi et sa cour, pour une peccadille comme pour une affaire d’état.

Mais il est vrai que le roi de l’Atlantide n’était pas d’une bien grande autorité .
Ses décrets, notamment ceux pris pour assainir la cité , restaient sans effet.
Les brigades chargées d’en assurer l’application étaient tantôt d’une passive complicité, tantôt d’une désespérante impuissance devant le nom, le titre ou les relations des fautifs.

Ces derniers se moquaient royalement de la procédure d’obtention du permis de construire, par exemple. Seule comptait la longueur de leurs bras.
Ce qui pouvait s’avérer plus pratique pour effacer un « A.D. » sur un mur ou justifier que l’on bâtisse un immeuble à trois étages dans une zone réservée aux maisons basses.

À la base, aucun habitant de l’Atlantide, ne jugeait utile de trouver des toilettes pour faire pipi, quand il pouvait le faire au milieu de la voie.
Et à quoi bon déposer ses ordures dans une poubelle ? Ne suffisait-il pas de les déposer là, par terre, sur le siège du banc publique, dans l’herbe ?

-Il y a des gens qui sont payés pour ramasser ça, non ?! Si je ne jette plus rien, ils vont perdre leur travail, arguait le goguenard atlantidien bêta.

Et comme les « gens payés pour ramasser ça » eux également se donnaient le droit d’oublier de curer tel ou tel lieu pendant plusieurs semaines, les rues atlantidiennes ressemblaient de plus en plus à des paradis pour rats.

image

-Oooh, il faut laisser, mon petit ! Quand la pluie va venir là, ça va nettoyer tout ça !

C’était l’autre argument défendu par le non moins intelligent des atlantidiens.

« Quand la pluie va venir, elle va nettoyer tout ça là… » et où allait-elle envoyer tout « ça là » ?

image

La pluie mangeait-elle les vieux meubles, les branches d’arbres, les restes de nourriture, les sachets, bouteilles en plastiques et débris de tous genres que l’on laissait traîner exprès ?

En Atlantide, tout le monde croyaient que oui…jusqu’à ce qu’arrive la saison des pluies.

image

À suivre…

.

Faux Lexique :

Atlantide : Quand tu tapes ça dans google là, ça passe pas ? Hein ?
La longueur de leurs bras : Bras long est mieux que permis de construire. Policier connaît, gaou parle !
*A.D. : Jetons À Donner aux inspecteurs du Ministère de l’Urbanisme.

Publicités

Une réflexion sur “L’Atlantide* ( part 1 )

  1. Pingback: L’Atlantide* ( part 2 ) | Chez EuD.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s