Gool non-stop

Je rentre en bus ce soir !

Cette corvée me manque trop depuis que je lui fait des infidélités quotidiennes avec le Pony Express. Et si l’on n’apprécie le vrai bonheur qu’après l’avoir perdu, moi je compte au moins garder mes réflexes.

Alors ce Samedi là, 15h, je me suis pointé au quai du 76, à là Cité Administrative au Plateau.

J’ai même été assez naïf pour faire le rang, cette jolie petite file qui cache bien les intentions de chacun : lutter sauvagement pour mériter une place debout; c’est plus fort que nous et justement, seuls les forts prendront place à bord.

Nous luttâmes donc pour nous empiler les uns contre, sur ou dans les autres selons l’inspiration ; priant que tous les feux soient vert ( quand ils existeraient ) et que personne ne pète…un plomb.

image

.

Mais peut-être le machiniste* avait-t-il détecté ma présence et me savait en manque de sensations fortes, peut-être ne sentait-il pas encore pas la bonne atmosphère Abobolaise ou peut-être était-il juste altruiste. Car il allait avoir la brillante idée de s’arrêter à la Gare Nord* pour laisser monter ses collègues à l’avant, suscitant ainsi l’élément perturbateur tant souhaité.

En effet, le bus s’était à peine immobilisé qu’il fut envahi par une foule furieuse et désespérée. Ces gens espérait depuis des heures qu’un des nouveaux engins tous neufs et tout vitré leur soit envoyé, même si dans la pratique « on n’envoie pas joli bus à #Abobo « .

image

Nous allions rester bloqué pendant 20mn ! Et nous n’allions réussir à nous  extirper de la foule que, parce que gagné par l’usure, le dernier brave homme accroché à la portière avait lâcher prise.

Mais le chauffeur, qui visiblement s’ennuyait, prétexta ne pas arriver à conduire correctement avec son rétroviseur droit, obstrué par les « civiles » . Ceux qui, imitant ses collègues, étaient montés à l’avant du bus.

S’engagea alors un bras de fer entre les collègues et ces passagers clandestins.
Les deux camps jouant des coudes puis de diplomatie de façon alternative.
Les indésirables reçurent bien vite le soutien sans ambages ( attalakou post coup d’état) des autres passagers, s’insurgeant contre le manque de professionnalisme des agents de la SOTRA* :

-Ils ont leurs bus de ramassage, c’est dans pour nous là ils viennent se coincer ! Tcrrrrrrr
-Si c’est pas la sorcellerie ca ! ôkpô !!
-C’est injuste !C’est de la gabegie ! C’est tout cela qui fait que l’Afrique n’émerge pas !
-Chauffeur bât..d là, si tu es trop fan de tes collègues, il faut payé woyo* pour eux !
-Les textes de la #SOTRA* interdisent ça pourtant, je sais de quoi je vous parle…

Ainsi, du pseudo juriste maîtrisant les règlements intérieur de la SOTRA au brigand traditionnellement impoli, tous ( oui nous tous, y a quoi ??? ) ont su dire une « gentille » parole au chauffeur et à ses amis.

Ce baroud était d’autant plus inutile qu’au bout d’une demi-heure,nous sommes repartis dans les mêmes conditions : rétroviseur droit obstrué.

.

Sauf que notre machiniste n’avait pas dis son dernier mot.

Nous lui avions tous reproché son escale à la Gare Nord avec un bus surchargé, n’est-ce pas ? Eh bien le type s’était secrètement engagé à nous rendre la monnaie de notre pièce.
Mieux, il allait nous redonner la pièce en entier en zappant tous les arrêts d’Adjamé à Abobo Gare !

Et là encore il s’était arrêté juste parce qu’un de ses collègues descendait.

Puis après…re-zapping jusqu’à Avocatier (si tu ne connais pas Abobo c’est pas grave, reste chez toi ).

Je vous épargne ici les injures et noms d’oiseaux qui lui ont été destiné durant son entreprise vengeresse.

.

Mais sur ce dernier coup, moi je suis resté silencieux.
Oui, car j’approuvais parfaitement l’acte tout en condamnant le motif.

Cela d’autant plus que je descendais au TERMINUS et que ça m’aurait même arrangé que le machiniste, dans un élan suprême de vengeance, décide de continuer à rouler après : j’habite 1km plus loin 🙂

image

.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s