Le Pony Express

En habitué du bruit et de l’odeur de monbus, le 76, je n’ai jamais été très fan de l’Express .

Primo parce que très aigri d’en voir défiler sept avant l’arrivée de notre seul 76 ;
Deuxio parce que ce bus là est trop sélect : places assises pour tous, espaces pour circuler entre les rangées, passagers trop clean et se prenant (trop) au sérieux, contribuant ainsi à y maintenir un abominable silence.

Voilà des gens qui appuient sur le bouton « Arrêt demandé » alors que le prochain arrêt…c’est le TERMINUS ! Franchement ! Tu peux pas crier « ça descend !!! » , hein ?

Non, c’est nul ce truc ! Son seul avantage, décisif de surcroît, est de me déposer au boulot à l’heure quand le 76 m’avait enseigné l’art de justifier son retard.

image

Parfois pourtant, Dieu prenant pitié de ses enfants, j’ai la grâce de revivre les bons moments.

C’est comme ce matin là, où la diligence* à décidé de faire la grève !

Les cochers protestant contre le raquette systématique dont ils étaient victimes. Ils avaient ainsi résolu de ne point arpenter le désert avant que comté ait trouvé #Solution à leurs problèmes.

Cochers à l’arrêt
Cochers à l’arrêt

Mais pour une fois, ce n’était ni la faute au shérif ni celle d’un de ses adjoints véreux. Non, les mis en causes, cette fois là étaient les apaches : syndicats,gnambolo,cocsaires…appelez les comme vous voulez, c’est pour moi juste de vulgaires hors-la-loi !

Ces gens-là n’ont pas de voiture, pas de gares, aucune autorisation pour exercer (quel exercice d’ailleurs ?), ils vous regardent repérer puis grimper dans votre diligence…et exigent une prime de chargement !

Et tant pis pour le cocher qui tente de faire le dur. Les apaches ont vite fait de déterrer la hache de guerre et de la leur planter dans le pied à grands cris. Les plus chanceux verrons leur selle confisquée.

Apaches à l’affût
Apaches à l’affût

Bref, pour en revenir à l’Express, c’est dans ces moments là qu’il retrouve toute son humanité. Car quand il n’y a pas de diligences,tout le monde va au métro. Le Pony Express se met alors au goût des braves gens que nous sommes : bousculade, puanteur, bruit…que d’émotions.

Quel bonheur de voir ces vieillards de tous les âges debouts, pendant que les #JCD font semblant de lire l’Art de la Guerre ou que des adolescents font du vacarme, assis dans le fond.

Les jeunes d’aujourd’hui ! Humm, ils ne respectent même pas leurs papa…
-Mon papa est au village,mon vieux ! je ne peux pas payer 500fr pour rester debout.
-En plus ils sont impolis !
-Toi tu es poli c’est ça tu vas rester debout jusqu’au Plateau là ; vieux malo* là !

C’est ça on dit bus ! C’est pas vos bêtises d’Express là !

image

Faux lexique :

monbus : nom générique du bus grand public de la #SOTRA , l’Express étant quant à lui le bus sélect.
Diligence : le gbaka
Cocher : chauffeur de gbaka
Comté : le district
Shérif : Commissaire de police
Apache : j’ai déjà expliqué ça !
*Malo : malhonnête, de mauvaise foi

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s